Nous avons la solution à nos pieds.

L’aménagement paysager des toitures végétalisées, des jardins verticaux, la plantation d’arbres sur les trottoirs, la végétalisation des terre-pleins centraux des avenues, constituent une lutte pour gagner des espaces verts dans des zones inhospitalières où ce type d’action est nécessaire pour modifier le paysage brut et froid du béton.
Les bienfaits des plantes et des espaces verts ont un impact direct sur le bien-être et la santé des personnes. Qui n’a pas ressenti un sentiment de bien-être et la réduction du stress en contemplant la nature? L’observation calme et consciente nous charge de batteries et d’optimisme.
Sur le plan environnemental, ces espaces verts nous aident à réduire l’effet d’îlot de chaleur, produit dans les grandes villes. Ils nous oxygènent et absorbent le CO2, le grand monstre de notre temps: l’effet de serre. Un sol fertile possède la capacité d’absorber et représente un mécanisme pour rétablir l’équilibre entre le carbone atmosphérique et celui retenu dans le sol. Nous avons la solution à nos pieds.
À travers la végétalisation par les arbres, les plantes arbustives et des plantes de couverture, nous incorporons ces espaces verts dans nos villes. Mais nous oublions souvent qu’il y a un élément aussi important que la plante elle-même : la terre, le substrat qui la supporte, même si elle reste cachée et passe inaperçue. Pourtant, une analyse et un bon usage de la terre sont primordiaux pour attenidre ces objectifs de naturalisation. Sans une terre adaptée, pas de végétaux à long terme.
C’est pour cette raison que Bruc Jardí considère essentielle une spécialisation de l’univers des terres et substrats et offre toute son expertise au service de ses clients.